Un chien géant à l’origine de la Voie Lactée

ALMA et la Voie Lactée
Quatre antennes de l’observatoire ALMA de l’ESO au Chili, avec la Voie Lactée à gauche et la Lune à droite. La technologie a fait des bonds spectaculaires, mais personne n’a encore réussi à retrouver le fameux toutou. Crédit : ESO/José Francisco Salgado

Les origines de la Voie Lactée remontent à une époque lointaine où le ciel était presque vide et noir avec quelques étoiles éparpillées par-ci, par-là.

A cette époque, en pays Cherokee, le maïs constituait l’alimentation de base. On pouvait le moudre en farine à l’aide d’outils en bois puis le conserver dans de grands paniers.

Dans un village Cherokee, justement, un vieux couple passait ses journées à moudre du maïs en farine. Un beau matin, en allant inspecter leur panier, le vieil homme et sa femme s’aperçurent que quelqu’un avait volé du maïs pendant la nuit. Ils furent très surpris, car personne dans le village n’aurait commis un tel acte. De la farine de maïs était répandue tout autour du panier et le couple y remarqua des traces de pas : des traces énormes, qui semblaient provenir d’un animal de taille colossale. Stupéfaits, ils ne parlèrent pas de leur découverte aux autres villageois.

Le matin suivant, une quantité appréciable de maïs avait de nouveau disparu. Le vieux couple décida alors de rassembler le conseil du village pour discuter de la marche à suivre. Comme il devait s’agir d’un animal d’un autre monde, la prudence était de mise. Après maintes délibérations, le conseil décida que la nuit suivante tous les villageois se cacheraient autour de la maison du vieux couple pour essayer de se débarrasser du chien sans lui faire de mal.

Au milieu de la nuit, alors que la Lune atteignait son zénith, un son étrange se fit entendre et un chien géant apparut dans le ciel. Il était gigantesque et son poil apparaissait argenté dans la lumière de la Lune. Le chien atterrit près de la maison du vieux couple, y entra, s’approcha du panier de maïs et commença à manger. Malgré leur terreur, tous les villageois se précipitèrent hors de leur cachette et commencèrent à crier et à faire le plus de bruit possible, avec tambours et crécelles.

Effrayé par les villageois, épouvanté par leur vacarme, le chien géant paniqua, se mit à tourner en rond, puis s’enfuit vers une colline et s’élança vers le firmament, d’un bond gigantesque. La farine de maïs s’échappa de sa gueule et laissa une longue trainée blanche dans le ciel, « le lieu où courut le chien » en langue Cherokee. La Voie Lactée était née !


Une traduction un peu libre des deux versions du mythe trouvées sur ce site : First People.